Home

De quoi qu’il s’agisse, on peut être “contre” par principe de précaution jusqu’à l’heure du café, “pour” si l’on préfère éviter les maux de tête et les licenciements sans motif réel ni sérieux mais néanmoins contrariants en saison de crise rampante avec épidémie de chômisme galopant, ou ni pour ni contre jusqu’à plus ample informé si l’on a du temps à consacrer au sujet ou la possibilité d’attendre avant de décider (décéder ?). Mais cela n’a aucune importance du moment qu’on garde le sens de l’humour et qu’on vérifie que le titre n’a pas déjà été utilisé dix fois si l’on décide d’en faire un bouquin.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s