Home


Tout le monde n’a pas la chance d’être citoyen-électeur d’un pays libre, moins encore de résider et/ou voter dans une circo où il y a un peu de suspens pour les législatives d’après le Blitzkrieg Macron.

Les (heureux) citoyens électeurs d’autour du Luco (circo dite “du Panthéon”) pas inscrits dans une autre circo pour des motifs leur appartenant (en gros, les sur-heureux ayant une résidence secondaire se sont depuis longtemps inscrits en province pour ne pas avoir à revenir dans les embouteillages voter à chaque trémolo démocratique ; les exilés fiscaux et/ou professionnels sont majoritairement inscrits sur leur lieu de résidence fiscale sinon Paris ne serait pas passée au PS ; et les négligents sont toujours inscrits dans leur coin de résidence administrative à 18 ans) ont la chance de pouvoir/devoir voter sans savoir que c’est aussi utile qu’uriner dans un saxo oublié dans une cave de jazz désaffectée du Quartier qui fut Latin, et d’avoir une petite quinzaine de jours pour jeter un œil plus ou moins ému aux deux douzaines d’affiches électorales pour les legislatives, étant entendu que tout le barnum semble assez vain, tant le tsunami “En Marche” est annoncé envahissant partout en général, et à Paris en particulier.

Autant personne d’à peu près “normal” aux standard de l’époque ne lit les professions de foi imprimées à grand frais (ça réveille le business de l’imprimerie) et distribuée par voie postale à tous les électeurs par un vieux réflexe démocratique, autant ça peut valoir le coup de lire les quelques mots et/ou le nom du plus ou moins remarquable “parti” et l’incontournable lien internet sur chaque affiche, pour savoir pour (ou contre) qui roule la personne en photo, histoire de ne pas juste voter pour une bonne bouille ou un logo sincère ou un brin usurpé, surtout que certaines sont très bien placées et visibles depuis un arrêt au feu rouge ou à un croisement.

1 Pour le gagnant d’avance (avec une petit marge de doute, sinon le communicant en chef de Macron se serait auto-parachuté) de la circo “de Fillon” réputée aussi imperdable pour la droite que l’était l’Elysée, rien à signaler, c’est écrit comme sur le Port Salut que c’est le poulain du gamin prodigieux, et en plus il a le pot du cocu avec le panneau numéro 1, le genre idéal.

2 Henri, personne n’a trop compris ce qui lui a pris de se présenter à Paris où il n’a pas plus de chance de gagner que dans les Yvelines où il avait été parachuté et dont il se préparait à être éjecté à grand coup de godillots au QI, sinon peut être parce que c’est beaucoup plus facile de coller quelques dizaines d’affiches en se baladant à pied avec un pot de colle dans un arrondissement, que de faire des dizaines de km en tous sens en bagnole dans des coins ingarables d’une “vraie” circo (les panneaux sont souvent devant des écoles, va garer à moins de 300 mètres la Kangoo avec les affiches et le seau de colle, en saison Vigipirate), quand on n’a pas de copains capables de coller du papier peint, et qu’on n’a plus la logistique du RPR, mais qu’on veut essayer d’exister pour avoir une chance de négocier un fromage républicain, un siège doré au Parlement UE, ou un placard à balais de luxe.

3 La pouliche de luxe de Longjumeau croyait avoir tiré le numéro gagnant d’avance les doigts dans le nez, en allant mendier la circo de Fillon jusqu’à Las Vegas … hélas (vagal, pour elle), elle lasse, pas besoin d’en écrire plus pour sentir que la pénible biobo en Louboutin ne réussira pas plus à se faire élire baronette du Luxembourg, qu’elle n’est parvenue à conquérir le Duché de Paris.

Numéro 4 … un nobody de droite supposée “normale”, vraisemblablement le local de l’étape, dont la candidature ne sert à rien, sinon à casser les pieds de NKM, ce qui est déjà digne de considération, d’autant qu’il a une bonne bouille.

5 L’écolo, plutôt sympa et qui fait l’effort de faire campagne autrement que par interview dans Le Parisien. Quel dommage que le seul parti (supposé) écolo un peu significatif soit dirigés par un tel ramassis de vieux apparatchiks staliniens suicidaires (by the way, on n’entend pas trop Cécile Duflot, a-t’elle rallié le panache de Macron, ou attend-elle l’après législatives pour tenter de remettre la main sur EELV ?).

6. Aucune importance, le gusse Dupont-Feignant a joué à la roulette (russe ?) le Pen, et perdu, peu importe que son gusse ait une tête à faire fuir un fan de Boutin.

7 Les petits rigolos qui se seront bien amusés, mais qui auraient mieux fait de bosser pour leurs examens et/ou pour gagner de quoi partir en vacances scolaires, maintenant que l’été fut survenu.

8 La Merluchonnette de service, avec son logo genre trident du Club Med du temps où les congés payés pouvaient y aller, plutôt que de passer leur temps à mélenronchonner contre la mondialisation devant leurs écrans made in China.

9 La lepenuchette de l’étape, il est “normal” qu’il y en ait une, mais comme d’hab’ le FN restera hors les murs de l’Assemblée Nationale … c’est rigolo (comme pour les autres fronts braillards), mais pas très satisfaisant question représentativité du binz.

11 L’inconnu aux grosses lunettes, qu’est-ce qu’il sert à rien, et qu’est-ce qu’on s’en fiche, mais ses proches doivent être fiers de voir sa tête sur les affiches.

10 Les petits jeunes oranges de chez un des vieux chauves dont on a oublié le nom depuis longtemps, qui existe donc encore, et on s’en fiche.

12 On comprend pas qui c’est, elle a pas l’air très cool, c’est la Madame 577 du coin, et on s’en fiche à donf depuis que Frometon est devenu totalement inaudible (c’est ballot pour lui, que la droite n’ait pas été fichue de réagir à la candidature Macron, de fédérer ses people vus à la TV à peu près décents pas sectarisés, comme lui ou le Maire -voire NKM-, il avait une carte jouable).


13 Elle à l’air de droite courant Boutin & Fils (plus ou moins) spirituels, elle est mignonne, et on s’en fiche comme des pub pour vacances sous la pluie.

14 L’autre petit chat mignon ! Si  on était sûr que le parti animaliste ne soit pas un truc chelou, on se laisserait tenter, comme on file plus facilement du fric aux mendiants avec animal attendrissant (certains sont de vrais chiens et chats de compagnie, d’autres de pauvres bêtes imposées par les gangs qui exploitent les vrais-faux réfugiés faisant la manche, mais tous ces gens et animaux préfèreraient être ailleurs et ont besoin d’aide).

15 C’est quand même curieux, tous ces candidats sans affiche à 5 jours du vote …

16 Ass semble vraiment croire que ça intéresse quelqu’un, son Frexit … ceci étant, il est intelligent, sinon beaucoup plus sympathique que NKM, et il sait que la seule statistique qui vaille au loto électoral est “100% des gagnants ont (généralement longtemps et beaucoup) joué”.

17 A bien fait de ne pas gaspiller de papier.

18 On sait pas qui c’est … si les mômes plus ou moins tardifs déchirent son affiche c’est sûrement qu’il est pas sympa … ou alors c’est un gars de droite un peu sympa malgré son affiche reloude, et c’est les hystériques de chez NKM qui arrachent parce qu’il leur fait concurrence … en fait peu importe, on s’en contretape les steaks.

19 Des vieux gauchos pas (encore ?) digérés par Merluche, qui tentent d’exister encore un petit peu … ainsi soi(en)-il(s), une élection ne serait pas une vraie élection sans eux.

20 Un royaliste, ça manquait à la présidentielle … mais faudra changer de photographe, la prochaine fois, altesse, là ça ressemble à rien ces bésicles en berne comme les testicules d’un militant PS.

21 Nobody, et c’est aussi bien comme ça.

22 Un “petit cousin” de MonGénéral, ben voyons, vaste programme … ça doit être une pub déguisée pour la boutique dont le logo est à-coté du tarin du gugusse.

23 Rouge, c’est rouge, mais là, c’est un peu clair, comme si l’imprimeur s’était mélangé les pantone … c’est la candidate (un peu frondeuse) du PS, ou encore otchoz ?

24 Ah ben non, ça a l’air d’être celle-ci, la “vraie” candidate PS, avec des lunettes de pédago et le look de Duflot … comme quoi il y a encore des courants rivaux au sein de ce(ux) qu’il reste de la gauche pas (encore ?) mélenchonneuse, ni réfugiée chez EELV.

Ouf ! Ça va déjà nous coûter une blinde en panneaux métalliques, heureusement qu’il  n’y a que 23 candidats qui ne servent à rien (sinon à pomper du fric, le financement des PME politiciennes dépendant de leurs résultats aux législatives) et/ou de témoignage.

Bon, ça doit pas être très différent dans les 576 autres circos, sauf dans les coins où Macron n’a pas trouvé de volontaire présentable, et dans celles qu’il a laissées à des alliés de sa grande coalition (éphémère ?), ou aux quelques cadors vraiment impossibles à battre pour de bonnes ou de moins bonnes raisons.

RF – 6 juin 2017

Advertisements

One thought on “Faut-il “lire” les affiches des candidats aux #législatives2017 (au Panthéon) ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s